L’épistolaire : un peu d’histoire

Les Pistolaires Montfroc 2006

“Les Pistolaires” en 2005,  était un trio déambulatoire et bouffonnesque avec Joana Bendersky, Malika Gromy et Ingrid Vasse. Celles çi s’étaient rencontrées lors de leurs activités communes de Clown à L’Hôpital Nord à Marseille en 2005.

Guernica et Arnica

Il devint un duo en 2007 et participa au collectif «  La révolution foraine » en 2008, Alsace, Normandie, Vendée et finale à Chalons dans la rue notamment avec les vendéens “Les Cabadzie”, “Autre Direction”, les alsaciens “C° Bardaf” et “Les Bal’Ustrad”. Mais également aux Festivals de théâtre de rue comme lors d’ “Un beau dimanche “ à Brest,  à Urbaka Cristi à Limoges ( avec Morgane Placet en remplacement ), et au festival des Mots d’Amour à Beaumes les Dames.

Arnica et Palétuvier

A partir de 2009, Ingrid Vasse, itinérante de nature promène et développe L’Epistolaire en solo entre  marchés et foires, cabaret et café littéraire, inauguration, guinguette, fête privée, hall de gare et chemin communal et ,  pour Paroles de conteurs à Vassivières, et autre manifestation estivale dans les Hautes Alpes  05. Reprise automnale  à « Bruxelles ça conte » à BXL,  au « Bonheur est dans le pré » à Marseille

Palétuvier

et à partir de 2010, elle développe et met au point le projet «  Répondre avec l’Epistolaire » dans des EHPAD du Bouche du Rhone et rapproche le spectacle vers une version cabaret interactif tout en conservant l’improvisation. Ce qui permet un rapport de proximité avec le public favorisant au maximum l’improvisation et le rapport troublant entre le  hasard et l’universalité des propos des lettres. Des expériences fortes comme : aux Années Joués à Joué les Tours, sur les bords de scènes de  Paris Plage et au festival d’Arts Courtois aux Salces(34) lui confirme cette complicité sensible avec le public. Des chansons viennent étoffer le spectacle, le costume évolue, les manières de la dame aussi et sa valise devient un véritable meuble coffret précieux des lettres orphelines.

Palétuvier et sa Valise-coffret

Puis fin 2010 L’Epistolaire entre dans un dispositif lancé par le Conseil Général du 04 avec « Répondre avec L’Epistolaire » qui parcourra en partie les Bouches du Rhône, le Vaucluse et les Alpes de Hautes  Provence en 2011. C’est au Plancher des chèvres ( festival en juin 2011 dans le Verdon) qu’elle rencontre Anouck Couvrat, qui cadrera la structure actuelle du spectacle, ainsi que les membres du  collectif « Les Cancans du square Conquand » rassemblé à  l’occasion du Festival des Arts de la rue à Aurillac 2011. L’été marque des retrouvailles avec Sisteron pour «  Les rues en fête » puis à Strasbourg avec la C° Autre Direction au parc de la Citadelle à Strasbourg  ou est installé «  Le village Improbable » en air de jeu formidable pour le collectif rassemblant  plus de dix compagnies de la France entière et une fanfare Ukrainienne «  Topor Orchestra ».  Lien à télécharger :

le village improbable (1)

Le Village Improbable à Strasbourg Parc de la Citadelle 2011

 

Village Improbable à Strasbourg Parc de la Citadelle 2011